Accueil PlomberieDétection de fuite d’eau, les méthodes qui marchent
Détection de fuite d’eau, les méthodes qui marchent

Détection de fuite d’eau, les méthodes qui marchent

Les fuites d’eau peuvent être courantes dans un logement et il convient de les détecter pour les réparer. Il arrive en effet qu’elles soient à la base de factures d’eau trop élevées, ou de dégâts au niveau du bâtiment. Il existe heureusement plusieurs techniques avec lesquelles la détection de fuite d’eau marche aisément. Mais d’abord, il est important de savoir quand vous avez affaire à des fuites d’eau.

Lire également : Fenêtre en bois ou en aluminium : comment choisir ?

Les signes d’une fuite d’eau

La toute première indication qui vous révèle une fuite d’eau dans votre habitation est votre facture d’eau. En effet, vous devez penser spontanément à une fuite d’eau lorsqu’en relevant votre consommation, vous remarquez qu’elle est subitement très élevée, alors que vos habitudes demeurent les mêmes.

Aussi, pour savoir qu’il y a de fuite dans les canalisations de votre bâtiment, vous devez faire attention à tous signes d’humidité apparaissant sur vos murs. On peut énumérer par exemple, l’eau qui coule le long d’un mur ou qui goutte par la toiture, des tâches jaunâtres, vertes ou brunes.                                                 De plus, si vous constatez que le matériau situé devant une canalisation perd sa forme, se gondole ou que sa peinture s’effrite, pensez immédiatement à une fuite d’eau.                                                                                                                                   Il est à noter que les méthodes efficaces pour détecter une fuite d’eau varient en fonction de l’endroit où la fuite se situe.

A voir aussi : 5 conseils pour bien entretenir sa piscine

Les endroits sensibles

Les fuites d’eau peuvent à priori se situer n’importe où il y a une canalisation. Pour localiser une fuite, il convient de vérifier les endroits suivants :

  • Les tuyaux reliant votre compteur à votre habitation: après avoir fermé la valve d’arrivée d’eau, si en observant votre compteur, il ne s’arrête pas, il a probablement une fuite d’eau.
  • Les robinets: les embouts et les jonctions sont généralement source de fuites d’eau.
  • Les réservoirs des toilettes: il est fréquent d’entendre un sifflement dans les w.c. quand on ouvre le réservoir et on tend l’oreille. C’est un signe de fuite d’eau.
  • Les canalisations cachées sous terre, dans les murs et en toiture.

Les méthodes de détection d’une fuite d’eau

Beaucoup de techniques de pointe permettent de savoir précisément où il y a fuite et c’est pourquoi vous devez faire appel à un professionnel, notamment un plombier.

Parmi celles qui marchent mieux, on peut citer la méthode du gaz traceur. Elle fait intervenir un gaz qui, une fois introduit dans la canalisation, ressort à l’endroit où se situe la fuite.

On a également la corrélation acoustique qui consiste à placer des capteurs le long des tuyaux. Grâce à la vibration caractéristique de la canalisation à l’endroit où l’eau s’échappe, on reconnaît le bruit de la fuite.                  Une autre méthode pour détecter une fuite d’eau est l’inspection thermographique. Ce procédé exige qu’on passe le long du réseau de canalisation une caméra infrarouge qui repère les zones de température très élevée par rapport à la moyenne. Ce faisant, ces zones sont les endroits où il a la fuite.

En outre, on peut introduire une caméra dans le tuyau d’eau, par le biais d’une console, la faire avancer et repérer à l’œil nu la fuite. Cette technique de l’image au service de la détection de fuite d’eau vous oblige à avoir un regard perçant pour voir le nid de rongeur, rouille, etc.